Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Rédigez un compte rendu de réparation ou de réalisation personnelle de haut-parleurs, filtres et autres
Règles du forum
Consultez les règles spécifiques aux fiches de "Réparations ou Réalisations personnelles" en cliquant sur ce lien
Répondre
Avatar du membre
philippe
Troll
Troll
Messages : 308
Enregistré le : dim. 25 oct. 2015 16:00

Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par philippe » ven. 1 sept. 2017 10:57

:salut:
j'ouvre un post sur la fabrication des selfs "faite maison "
je n'ai pas beaucoup d'expérience en la matière , habituellement ,je passe commande sans me poser trop de question , :yes:
je viens de me tricoter ma toute premiere self , je souhaitais une coupure a 3200Hs , il me fallait une self de 0.56mH , voila le résultat , c'est pas très propre , c'est simplement un essai , ..........concluant :genial: :genial:
si vous voulez partager des infos , des conseils , des trucs , astuces , expérience ,une méthode de calcul pour les nuls ...... venez ici :couac: je vous attends
bien a vous tous :mezomages:
IMG_20170901_101304.jpg
IMG_20170901_103324.jpg
IMG_20170901_103540.jpg
IMG_20170901_103724.jpg

En ligne
Avatar du membre
Tichu
Contributeur 2015/16/17/18
Contributeur 2015/16/17/18
Messages : 3415
Enregistré le : dim. 13 sept. 2015 14:25
Localisation : 92

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par Tichu » ven. 1 sept. 2017 11:33

C'est plutôt propre.
On trouve des trucs moins bien faits sur des enceintes du commerce.
Modo chipoteur

En ligne
Avatar du membre
TDS
Contributeur 2015/16/17/18
Contributeur 2015/16/17/18
Messages : 5036
Enregistré le : sam. 26 sept. 2015 17:34
Localisation : Wallifornie

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par TDS » ven. 1 sept. 2017 12:56

C'est tourné à la main ? visseuse ? mesure de valeur après chaque couche ? fil de récup' ?
Quelle diamètre de fil ? quelle valeur de résistance DC ?
Tuyau pvc central pour eau chaude ou froide ? .... :diable:
Je suis de l'avis de Tichu, belle inductance self made.
Li ci qu'èst rogneûs, qu'i s'grète
Rejoins le côté obscur du forum, on a des cookies.

En ligne
Avatar du membre
phil19
Contributeur 2018
Contributeur 2018
Messages : 1526
Enregistré le : dim. 27 sept. 2015 13:34

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par phil19 » ven. 1 sept. 2017 13:00

:salut: Philippe,
Et bien tu vois ce n’est pas plus compliqué que ça.
Les miennes sont faites avec un tube épais en carton qui est collé sur deux flancs en bois fait avec une scie cloche.
Pour information si je me souviens bien j’ai dû mettre environs 120 spires pour faite 1mH.
DSC00211.JPG
DSC00211.JPG (139.78 Kio) Vu 1091 fois
DSC00211.JPG
DSC00211.JPG (139.78 Kio) Vu 1091 fois
DSC00213.JPG
DSC00213.JPG (132.19 Kio) Vu 1091 fois
DSC00213.JPG
DSC00213.JPG (132.19 Kio) Vu 1091 fois
DSC00215.JPG
DSC00215.JPG (151.13 Kio) Vu 1091 fois
DSC00215.JPG
DSC00215.JPG (151.13 Kio) Vu 1091 fois

Avatar du membre
Prof-Shadocko
Contributeur 2017/18
Contributeur 2017/18
Messages : 3314
Enregistré le : lun. 8 févr. 2016 17:05
Localisation : Plateau d'Ally 43
Contact :

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par Prof-Shadocko » ven. 1 sept. 2017 14:54

:salut: Phil !
C'est pas mal du tout ! :yes: :yes:
Pour ma part, j'utilise bien les RAH (sur la photo) que je débobine un peu (pour les ramener à la valeur exacte) pour les selfs se trouvant en // sur les HP médium et aigu; leur résistance n'étant à ce moment pas un facteur critique. Par contre, pour celles se trouvant en série dans le grave et le médium, j'essaie d'utiliser des selfs à gros fil bobinées sur ferrite car, contrairement à des idées reçues, s'avèrent être supérieures en terme de coefficient de surtension et présentent une RDC plus faible due à une longueur de fil moins importante. Par contre, il faut bien les utiliser en deçà de leur puissance maximale admissible car on risque des problèmes de distorsion... :logique:
Mais quand on la patience, ta solution pour les valeurs faibles à moyennes est très bonne (sur air) ! :genial:

Bon Après-midi :mezomages: JM
Om mani padme hum... :priere:
Mon petit forum

Avatar du membre
philippe
Troll
Troll
Messages : 308
Enregistré le : dim. 25 oct. 2015 16:00

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par philippe » ven. 1 sept. 2017 18:49

Prof-Shadocko a écrit ::salut: Phil !
C'est pas mal du tout ! :yes: :yes:
Mais quand on la patience, ta solution pour les valeurs faibles à moyennes est très bonne (sur air) ! :genial:

Bon Après-midi :mezomages: JM
bonjour a tous JM , je vais tout essayer sur air ferrite et co , le seul ce sont ces fichus calcul a la mort moi le nœud , ca prend un temps fou .............je préfère une varlope :ic33: :ic33: :ic33:
y aurait bien quelque par un simulateur pour des selfs multicouche non di d'jou ( pardon seigneur :chaud: )
j'en ai trouvé mais des trucs bidon , :sanglot: :sanglot:
je ne lâche pas l'affaire :yes: :yes:
bien a toi
phil

Avatar du membre
philippe
Troll
Troll
Messages : 308
Enregistré le : dim. 25 oct. 2015 16:00

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par philippe » ven. 1 sept. 2017 18:55

phil19 a écrit ::salut: Philippe,
Et bien tu vois ce n’est pas plus compliqué que ça.
Les miennes sont faites avec un tube épais en carton qui est collé sur deux flancs en bois fait avec une scie cloche.
Pour information si je me souviens bien j’ai dû mettre environs 120 spires pour faite 1mH.
DSC00211.JPG
DSC00213.JPG
DSC00215.JPG
bonjour philippe , ha oui ...........tu t'appliques d'avantage comme je vois
tes calculs tu les faits sur base de calculs comme ceux ci ?
http://www.tavernier-c.com/bobinages.htm
zut un lien , vais me faire enguirlandé , bon , je reviens je fais vite une copie d'écran :drole:
Sans titre.jpg
ou tu as plus simple ?
cordialement
phil

En ligne
Avatar du membre
TDS
Contributeur 2015/16/17/18
Contributeur 2015/16/17/18
Messages : 5036
Enregistré le : sam. 26 sept. 2015 17:34
Localisation : Wallifornie

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par TDS » ven. 1 sept. 2017 19:59

Li ci qu'èst rogneûs, qu'i s'grète
Rejoins le côté obscur du forum, on a des cookies.

Avatar du membre
Prof-Shadocko
Contributeur 2017/18
Contributeur 2017/18
Messages : 3314
Enregistré le : lun. 8 févr. 2016 17:05
Localisation : Plateau d'Ally 43
Contact :

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par Prof-Shadocko » ven. 1 sept. 2017 20:49

:salut: Oui ce calcul est bien mais il ne permet qu'une couche d'enroulement... Et le diamètre du fil est donné pour que "cela rentre sur la self" ! On ne peut pas choisir la section... :ic47:

:mezomages: JM
Om mani padme hum... :priere:
Mon petit forum

Avatar du membre
philippe
Troll
Troll
Messages : 308
Enregistré le : dim. 25 oct. 2015 16:00

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par philippe » sam. 2 sept. 2017 19:53

salutations
j'ai trouver de la bonne lecture
La self forme un champ magnétique qui change de polarité en permanence (selon la fréquence). C’est assez commode à de basses fréquences : le champ peut respectivement se former en positif, se décharger, se former en négatif, se décharger, et ainsi de suite. Mais vers de hautes fréquences, ce cycle devient de plus en plus difficile : le champ n’a « pas le temps » de se charger et décharger correctement, c’est trop rapide. Il restera donc de plus en plus permanent, et n’autorisera pas au courant I de passer correctement, il y oppose une résistance. Ces hautes fréquences sont ainsi atténuées.
Le « noyau » est ici de l’air, qui autorise des formations de champs assez rapide. Si ce noyau était fait d’une matière (conducteur magnétique) qui serait bien plus lente à se charger ? Alors, la résistance vers des hautes fréquences recherchée interviendrait bien plus tôt – la self devient plus efficace. Ceci grâce aux dipôles magnétiques que contiennent ce noyau, qui s’orientent dans la direction du champ, et ainsi l’inductivité. Avec un même bobinage, mais avec un noyau introduit, on obtient des valeurs (d’inductance, parfois appelée inductivité), exprimées en Millihenry (ou mH) beaucoup plus élevées, de une à trois fois sa valeur.
A l’inverse, si pour une valeur donnée, on compare une self à air avec son homologue à noyau, cette dernière aura bien moins de spires, et une résistance interne plus faible.
Cette résistance interne doit être faible, car elle se rajoute à la résistance de la bobine mobile du haut-parleur, et réduit le rendement, mais surtout modifie les paramètres d’amortissement du haut-parleur. Il devient « plus mauvais », et sera moins contrôlé. On recherche donc toujours à obtenir une résistance série de la self très faible, et si dans nos kits nous suggérons d’utiliser telle ou telle self, avec une résistance donnée, il ne faut surtout pas la changer pour une self à la valeur résistive moins élevée, sinon l’accord serait faussé.

Avatar du membre
JP4U
Messages : 910
Enregistré le : jeu. 10 mars 2016 16:48
Localisation : Hautes-Alpes

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par JP4U » dim. 3 sept. 2017 01:00

Merci pour ce partage d'informations. Je ne connaissais pas toutes ces subtilités concernant les selfs et les hauts-parleurs. :mezomages:

Avatar du membre
philippe
Troll
Troll
Messages : 308
Enregistré le : dim. 25 oct. 2015 16:00

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par philippe » dim. 3 sept. 2017 05:23

bonjour
voici un lien , calcul en ligne self multicouche , croisons les doigts que ce lien perdure
cdt
phil
http://users.telenet.be/h-consult/induc ... ductor.htm

Avatar du membre
neurotic 76
Contributeur 2017/18
Contributeur 2017/18
Messages : 822
Enregistré le : lun. 27 févr. 2017 11:19
Localisation : rouen 76
Contact :

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par neurotic 76 » dim. 3 sept. 2017 07:39

philippe a écrit :bonjour
voici un lien , calcul en ligne self multicouche , croisons les doigts que ce lien perdure
cdt
phil
http://users.telenet.be/h-consult/induc ... ductor.htm
:salut: Bonjour,

Très intéressant ce site merci Philippe :genial:

Avatar du membre
Prof-Shadocko
Contributeur 2017/18
Contributeur 2017/18
Messages : 3314
Enregistré le : lun. 8 févr. 2016 17:05
Localisation : Plateau d'Ally 43
Contact :

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par Prof-Shadocko » dim. 3 sept. 2017 08:14

philippe a écrit :salutations
j'ai trouver de la bonne lecture
La self forme un champ magnétique qui change de polarité en permanence (selon la fréquence). C’est assez commode à de basses fréquences : le champ peut respectivement se former en positif, se décharger, se former en négatif, se décharger, et ainsi de suite. Mais vers de hautes fréquences, ce cycle devient de plus en plus difficile : le champ n’a « pas le temps » de se charger et décharger correctement, c’est trop rapide. Il restera donc de plus en plus permanent, et n’autorisera pas au courant I de passer correctement, il y oppose une résistance. Ces hautes fréquences sont ainsi atténuées.
Le « noyau » est ici de l’air, qui autorise des formations de champs assez rapide. Si ce noyau était fait d’une matière (conducteur magnétique) qui serait bien plus lente à se charger ? Alors, la résistance vers des hautes fréquences recherchée interviendrait bien plus tôt – la self devient plus efficace. Ceci grâce aux dipôles magnétiques que contiennent ce noyau, qui s’orientent dans la direction du champ, et ainsi l’inductivité. Avec un même bobinage, mais avec un noyau introduit, on obtient des valeurs (d’inductance, parfois appelée inductivité), exprimées en Millihenry (ou mH) beaucoup plus élevées, de une à trois fois sa valeur.
A l’inverse, si pour une valeur donnée, on compare une self à air avec son homologue à noyau, cette dernière aura bien moins de spires, et une résistance interne plus faible.
Cette résistance interne doit être faible, car elle se rajoute à la résistance de la bobine mobile du haut-parleur, et réduit le rendement, mais surtout modifie les paramètres d’amortissement du haut-parleur. Il devient « plus mauvais », et sera moins contrôlé. On recherche donc toujours à obtenir une résistance série de la self très faible, et si dans nos kits nous suggérons d’utiliser telle ou telle self, avec une résistance donnée, il ne faut surtout pas la changer pour une self à la valeur résistive moins élevée, sinon l’accord serait faussé.
:salut: Philippe !
C'est ce que j'expliquais ci-avant. Mais dans ces filtres passifs, tout est affaire de compromis bien souvent: La self à noyau magnétique trouvera plus sa place en série avec le boomer et la cellule passe-bas du médium... En effet, la valeur de la résistance du fil étant faible, le rendement en sera amélioré de façon conséquente ! Par contre, la distorsion risquera d'arriver rapidement si l'on a pris garde à se réserver une marge de puissance admissible par ce bobinage assez importante ! :yes: :yes: Pour les cellules passe-haut, où les valeurs de selfs sont bien plus faibles, on préférera les inductances bobinées sur air où la distorsion sera minime et l'encombrement pas trop important...

Bon Dimanche :mezomages: JM
Om mani padme hum... :priere:
Mon petit forum

En ligne
Avatar du membre
TDS
Contributeur 2015/16/17/18
Contributeur 2015/16/17/18
Messages : 5036
Enregistré le : sam. 26 sept. 2015 17:34
Localisation : Wallifornie

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par TDS » dim. 3 sept. 2017 10:58

Prof-Shadocko a écrit :
philippe a écrit :salutations
j'ai trouver de la bonne lecture
La self forme un champ magnétique qui change de polarité en permanence (selon la fréquence). C’est assez commode à de basses fréquences : le champ peut respectivement se former en positif, se décharger, se former en négatif, se décharger, et ainsi de suite. Mais vers de hautes fréquences, ce cycle devient de plus en plus difficile : le champ n’a « pas le temps » de se charger et décharger correctement, c’est trop rapide. Il restera donc de plus en plus permanent, et n’autorisera pas au courant I de passer correctement, il y oppose une résistance. Ces hautes fréquences sont ainsi atténuées.
Le « noyau » est ici de l’air, qui autorise des formations de champs assez rapide. Si ce noyau était fait d’une matière (conducteur magnétique) qui serait bien plus lente à se charger ? Alors, la résistance vers des hautes fréquences recherchée interviendrait bien plus tôt – la self devient plus efficace. Ceci grâce aux dipôles magnétiques que contiennent ce noyau, qui s’orientent dans la direction du champ, et ainsi l’inductivité. Avec un même bobinage, mais avec un noyau introduit, on obtient des valeurs (d’inductance, parfois appelée inductivité), exprimées en Millihenry (ou mH) beaucoup plus élevées, de une à trois fois sa valeur.
A l’inverse, si pour une valeur donnée, on compare une self à air avec son homologue à noyau, cette dernière aura bien moins de spires, et une résistance interne plus faible.
Cette résistance interne doit être faible, car elle se rajoute à la résistance de la bobine mobile du haut-parleur, et réduit le rendement, mais surtout modifie les paramètres d’amortissement du haut-parleur. Il devient « plus mauvais », et sera moins contrôlé. On recherche donc toujours à obtenir une résistance série de la self très faible, et si dans nos kits nous suggérons d’utiliser telle ou telle self, avec une résistance donnée, il ne faut surtout pas la changer pour une self à la valeur résistive moins élevée, sinon l’accord serait faussé.
:salut: Philippe !
C'est ce que j'expliquais ci-avant. Mais dans ces filtres passifs, tout est affaire de compromis bien souvent: La self à noyau magnétique trouvera plus sa place en série avec le boomer et la cellule passe-bas du médium... En effet, la valeur de la résistance du fil étant faible, le rendement en sera amélioré de façon conséquente ! Par contre, la distorsion risquera d'arriver rapidement s

Je pense qu'il serait intéressant d'expliquer à Philippe (et aux autres :gnark: ) comment on peut " se réserver une marge de puissance admissible par ce bobinage" :doute:
Li ci qu'èst rogneûs, qu'i s'grète
Rejoins le côté obscur du forum, on a des cookies.

Avatar du membre
Prof-Shadocko
Contributeur 2017/18
Contributeur 2017/18
Messages : 3314
Enregistré le : lun. 8 févr. 2016 17:05
Localisation : Plateau d'Ally 43
Contact :

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par Prof-Shadocko » dim. 3 sept. 2017 12:31

TDS a écrit : Je pense qu'il serait intéressant d'expliquer à Philippe (et aux autres :gnark: ) comment on peut " se réserver une marge de puissance admissible par ce bobinage" :doute:
:salut: TDS !
Oui ! En général, celles qu'on achète chez Intertechnik (Allemagne) ont une puissance spécifiée si je me rappelle bien... Il ne reste qu'à débobiner un peu et mesurer pour obtenir la valeur exacte. Bien souvent, ces selfs peuvent encaisser des grosses puissances donc... pas de soucis ! Les sections de fil employées varient de 1 à 2mm2 ce qui est conséquent ! Ensuite, il y a le prix non négligeable de ces grosses selfs ferrite et les qualités de matériaux différents suivant les niveaux de saturations admissibles (là dessus, ils ne sont pas bavards ...) Les fabriquer soi-même reviendrait plus cher et je ne crois pas que les mandrins spécifiques soient disponibles sur le net !
Il y a aussi les selfs sur barreau droit en ferrite ou sur circuit magnétique droit type tôles de transfo qui sont pas mal aussi mais plus chères. Elles ont un faible encombrement ce qui est un avantage certain ! :yes: :yes:
Je prends tout le temps mes inductances chez eux ou Audiophonics...Les modèles dans la série FERROBAR 58 sont particulièrement intéressants par leurs performances et par leur prix.
Jean Claude Tornior avait, je crois, décrit l'avantage de l'emploi de ces selfs (extrait sur le site de Dominique Petoin) car, contre toute attente, elles sont très bonnes ! (mais chères !)

https://www.intertechnik.fr/Shop/Compos ... /1768,fr,8

Bon Dimanche :mezomages: JM
Om mani padme hum... :priere:
Mon petit forum

En ligne
Avatar du membre
TDS
Contributeur 2015/16/17/18
Contributeur 2015/16/17/18
Messages : 5036
Enregistré le : sam. 26 sept. 2015 17:34
Localisation : Wallifornie

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par TDS » dim. 3 sept. 2017 19:03

:mezomages: Merci de ces éclaircissements.
Je m'en vais surfer sur les différents liens.

D.
Li ci qu'èst rogneûs, qu'i s'grète
Rejoins le côté obscur du forum, on a des cookies.

Avatar du membre
Prof-Shadocko
Contributeur 2017/18
Contributeur 2017/18
Messages : 3314
Enregistré le : lun. 8 févr. 2016 17:05
Localisation : Plateau d'Ally 43
Contact :

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par Prof-Shadocko » lun. 4 sept. 2017 08:37

Le site Intertechnick ne fonctionne pas chez moi...
Avez-vous le même problème ? J'ai le message "Welcome to the ECMS World" et dessous mon adresse IP...
Je ne sais si ce problème vient du site ou de l'ordi...

:mezomages: JM
Om mani padme hum... :priere:
Mon petit forum

Avatar du membre
neurotic 76
Contributeur 2017/18
Contributeur 2017/18
Messages : 822
Enregistré le : lun. 27 févr. 2017 11:19
Localisation : rouen 76
Contact :

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par neurotic 76 » lun. 4 sept. 2017 09:32

Prof-Shadocko a écrit :Le site Intertechnick ne fonctionne pas chez moi...
Avez-vous le même problème ? J'ai le message "Welcome to the ECMS World" et dessous mon adresse IP...
Je ne sais si ce problème vient du site ou de l'ordi...

:mezomages: JM
:salut: Prof
ça "marche" chez moi !

bonne journée :mezomages:

Avatar du membre
michel29
Messages : 806
Enregistré le : lun. 28 sept. 2015 23:26

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par michel29 » mar. 26 sept. 2017 23:45

intertechnic
passe sur mon Pc ( Debian et Firefox)

çà serait pas le fait d'un mauvais navigateur ?

selfs
j'en avais fait mais en me posant moins de questions
€ avant tout
parti acheter 3kg de fil de 118/100 à une entreprise de bobinage locale
bobiné sur des mandrins en bois
un cube de bois avec des joues en contre-plaqué
une des joues étant plus grande pour pouvoir fixer la self de façon sûre sans vis traversante ( je fais confiance à la colle vynilique )

pour la grosse self de boomer , passé 2 fils en parallèle

ajusté les valeurs au pont de mesure
filtre2.JPG
c'était pour des enceintes de sono
diy3.JPG
pas de condos pour audio mais des condos Epcos choisis pour leur aptitude à supporter quelques ampères RMS dans leur armatures

Croco66
Messages : 1
Enregistré le : lun. 6 août 2018 10:07

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par Croco66 » lun. 6 août 2018 10:20

Bonjour à tous. Je relance la discussion, en pleine période de vacances, hihi ... mais j'imagine que quelques-uns de vous liront ma question pour me répondre, d'avance merci.

Quelle est la qualité du fil de cuivre émaillé à utiliser ? Les fils de bobinage moteur qu'on trouve sur internet sont-ils tous compatibles ? du genre 99,9 pour cent cuivre ... Je ne vois pas les images concernant le taux de cuivre, ni ici, ni chez les marchands.

Et si j'achète sans le savoir, ou sciemment du fil émaillé avec un pourcentage plus faible, quelles seraient les conséquences ? Genre 99 pour cent, ou 85 pour cent ?

Encore merci pour votre attention.

Avatar du membre
michel29
Messages : 806
Enregistré le : lun. 28 sept. 2015 23:26

Re: Fabriquer ses selfs pour filtre passif

Message par michel29 » lun. 6 août 2018 20:57

tout fil de bobinage pour moteurs sera du cuivre pur ( 99,9%) et probablement OFC

pas question de bobiner un moteur électrique avec un fil douteux , çà risque de cramer
encore plus si l'émaillage n'est pas irréprochable
du moment que le vendeur est sérieux , pas de soucis à se faire

pour autant j'ai bien trouvé un transfo fait en fil douteux ( suspicion de recyclage de vieux fils ) sur un ampli Cambrige azur "quelque chose"
tranfo qui semblait être fabriqué par des enfants esclaves
le transfo présentait des court-jus au primaire et isolement primaire / secondaire plus que douteux

Répondre

Retourner vers « Haut-parleurs, filtres et autres »