Kenwood KT-917

Rédigez un compte rendu de réparation ou de réalisation personnelle d'un tuner
Règles du forum
Consultez les règles spécifiques aux fiches de "Réparations ou Réalisations personnelles" en cliquant sur ce lien
Répondre
En ligne
Avatar du membre
Tichu
Contributeur 2015/16/17/18
Contributeur 2015/16/17/18
Messages : 3100
Enregistré le : dim. 13 sept. 2015 14:25
Localisation : 92

Kenwood KT-917

Message par Tichu » sam. 3 oct. 2015 13:06

(Date du post original: 3 novembre 2013)

Le KT-917 est l'aboutissement technologique des avancées de Kenwood en matière de réception analogique.

Les spécifications sont impressionnantes, de même que les dimensions de l'engin et la complexité des circuits.

On commence par un magnifique condensateur variable à 9 cages, un double mélangeur équilibré, suivi par une section FI

avec filtres à ondes de surface, ( une première à ma connaissance dans un tuner FM), puis une deuxième conversion dans une fréquence de 1,9 MHz avant d'attaquer le détecteur à comptage d'impulsions.
La section décodeur stéréo n'est pas en reste et si la PLL est plutôt classique, le décodage se fait par un astucieux système d’échantillonnage pour obtenir la séparation maximum.
Et pour couronner le tout, Kenwood a ajouté un système de surveillance qui ajuste finement la fréquence d'accord pour obtenir la distorsion minimum, et donc le "tuning parfait".

Ouf, et le résultat ?
Et bien le résultat est quand même une usine à gaz de plus de 10 kg, avec 5 cartes électroniques bien remplies. :ic30:

Les connecteurs et contrôles sont nombreux:
- une sortie fixe et une sortie variable par potentiomètre en façade,
- sorties H et V pour oscilloscope externe,
- deux entrées d'antenne commutables,
- muting réglable a deux niveaux,
- trois largeur de bande FI, pour améliorer la sélectivité au détriment de la distorsion,
- éclairage de cadran à deux intensités
- un vumètres de tuning,
- un vumètre de niveau de réception,
- un vumètre pour la déviation ou le multipath,
- un sélecteur de mode: mono / stéréo / automatique (correspondant à un blend progressif en fonction du niveau de réception)

Voilà, je crois avoir fait le tour...

Ah j'oubliais les poignées rack qui pèsent 2 kg chacune, et le gros bouton de tuning qui ne demande qu'à se balader d'un coté à l'autre du cadran (de TSF Jazz à FIP pour moi.)

Cet exemplaire est arrivé pour des bruits ou chuintements en mode stéréo sur certaines stations.
Pendant l'alignement, je m'aperçois que la sensibilité n'est pas au niveau normal.
Il est temps de sortir l'oscillo et l'analyseur de spectre...
Le manuel de service propose de nombreuses courbes représentant le signal en différents points.

Le signal sort bien du mixer à 10,7MHz, traverse les différents filtres et arrive au deuxième mixer.
Et c'est là que ça se gâte: l'amplitude de l'oscillateur est bien en dessous de ce qu'il devrait être.
Déconnecté du mixer, le signal est normal, conclusion: le mixer est HS.

C'est un MC1496, un étrange boitier rond en métal, avec 10 broches.
Coupe de chance, on en trouve encore sur *bay, à des prix plus ou moins indécents pour un vieux bout de métal.

Une fois le MC1496 échangé, le tuner reprend meilleur forme, et je peux finir l'alignement.
Je note encore quelques bruits de commutations en mode stéréo, que je corrige dans la carte MPX en ajoutant une paire de petits condensateurs aux endroits stratégiques.

Un excellent tuner, mais on atteint ici une complexité de circuits et de réglages qui me paraît à la limite de ce qu'on peut faire dans un appareil grand public.
Il faut bien se rendre compte que tout ces raffinements sont obtenus de façon purement analogique: pas le moindre microprocesseur ou circuit logique dans cet appareil.

Quelques photos de l'intervention:
p1.jpg
p1.jpg (193.52 Kio) Vu 565 fois
p1.jpg
p1.jpg (193.52 Kio) Vu 565 fois
p2.jpg
p2.jpg (200.49 Kio) Vu 565 fois
p2.jpg
p2.jpg (200.49 Kio) Vu 565 fois
p3.jpg
p3.jpg (196.92 Kio) Vu 565 fois
p3.jpg
p3.jpg (196.92 Kio) Vu 565 fois
p5.jpg
p5.jpg (219.02 Kio) Vu 565 fois
p5.jpg
p5.jpg (219.02 Kio) Vu 565 fois
p6.jpg
p6.jpg (155.75 Kio) Vu 565 fois
p6.jpg
p6.jpg (155.75 Kio) Vu 565 fois
p4.jpg
p4.jpg (215.96 Kio) Vu 565 fois
p4.jpg
p4.jpg (215.96 Kio) Vu 565 fois

En post-scriptum, le commentaire de l'heureux propriétaire:

Bonjour à tous
Je suis le propriétaire du tuner KT-917 sur lequel Tichu a pu exercer ses talents récemment. Avant tout je le remercie pour la qualité de son travail et la célérité avec laquelle il s'en est acquitté.
Il vous a tenu au courant, montré les entrailles de la bête. Je n'ai donc rien à ajouter d'utile à ce sujet.
Dans son premier message Tichu a bien expliqué pourquoi j'avais décidé de tenter l'aventure d'une révision.
Un chuintement, en stéréo uniquement, (très faible certes) audible que j'avais mis sur le compte du message radio (France Musique) car les essais que j'avais faits sur d'autres stations ne présentaient pas le même défaut.
D'autre part, ce que je semblais ressentir concernant la qualité sonore intrinsèque du KT-917 m'empêchait de le mettre en revente avant une révision soignée.
Un autre connaisseur expérimenté mais demeurant en région lyonnaise (Oldmarantz) m'a aiguillé vers Tichu pour résoudre ce problème.
Qu'il en soit ici remercié.
J'ai donc profité du passage en clinique du Kenwood pour me (re)faire une idée des autres tuners que je possède actuellement pour comparaison :
Sansui TU-9900, Rotel Michi, Grundig "Fine Arts" T-9000, Caisson Esart (+ une autre modèle de la même marque).
Je crois que c'est tout. Tous, sauf le Caisson, avaient été révisés plus ou moins récemment.
Sur l'ensemble, un appareil se détachait du lot à mon sens : le Sansui TU-9900.
Très bonne sonorité d'ensemble et chuintement pratiquement imperceptible.
Si bien que j'avais presque décidé que le Sansui prendrait la place du KT-917.
Le retour du Kenwood m'a fait revenir sur cette décision. Le chuintement a-t-il totalement disparu ? Clairement la réponse est non.
A-t-il diminué : clairement la réponse est oui.
Ce que j'ai remarqué, c'est à nouveau l'incroyable "transparence", netteté du son du Kenwood et c'est ce qui fait ressortir ce (très léger, je le répète) chuintement.
Le Kenwood a une incroyable faculté à repousser les murs : impressionnant le soir ou en fermant les yeux.
C'est la raison pour laquelle ce bruit de fond ressort davantage qu'avec les autres tuners car le message est en lui même très silencieux et précis.
Cela dit, ne nous méprenons pas : il n'est perceptible que lors des silences ou sur des passages très piano. Il est possible que sur des stations pratiquant la compression on ne le remarque pas.
J'ai aussi cru remarquer que son niveau était variable dans la journée. S'agit-il des conditions de réception ?
Tichu m'a aussi averti que la technologie FM stéréo impliquait l'existence de ce bruit de fond.
Peut-être avons-nous sur le KT-917 les défauts de ses qualités.
Les autres possesseurs de cet appareil pourraient-ils faire part de leur expérience ?
Encore une fois merci à Tichu pour sa gentillesse, ses compétences et la qualité de son travail.
Modo chipoteur

Avatar du membre
Morton
Contributeur 2016/17/18
Contributeur 2016/17/18
Messages : 919
Enregistré le : sam. 26 sept. 2015 20:35
Localisation : Île de France (78)

Re: Kenwood KT-917

Message par Morton » lun. 5 oct. 2015 23:46

Bonsoir,

Également heureux propriétaire d'un KT-917 je me réjouis à la lecture de ce compliment à l'adresse de Tichu Le Magicien mais aussi au propos et à votre analyse quant à l'écoute de ce tuner d'exception.

Tout ce que vous avez pu décrire je l'ai ressenti de la même manière, peut être avec d'autres mots mais dans tous les cas je confirme cet air de famille peut-être propre à Kenwood à savoir, une scène large parfaitement étagée et donc un relief énorme.

Ces impressions je les avaient déjà ressenties avec le KT-1100 tout aussi généreux et détaillé que son Grand Frère.
Il est vrai que ce petit et très discret chuintement existe sur mon KT-917 et peut être perceptible lors des passages "pianissimo" ou lors des silences. Ce tuner est connecté à une petite merveille : l'ensemble Audiotec G150 conçu par M.Vaissaire et admirablement restauré par......Maître Tichu.

Pour ma part j'attribuais ce phénomène à la qualité de la réception dans la mesure où le signal est obtenu grâce à l'antenne réalisée par mes soins selon les plans de D.Petoin et placée dans les combles de la maison. Pour autant l'aiguille du signal oscille entre 75 et 80.
Mais il convient aussi de signaler que ce tuner offre une parfaite restitution dans le registre des graves, sans aucune lourdeur et à l'opposé, le haut du spectre est très présent ce qui pourrait sans doute participer à cette perception du fameux chuintement que nous ressentons.
Le médium étant quant à lui très discret cela ne peut que favoriser les registres aigus et graves.

Pour ma part, je n'imagine pas me séparer de ces 2 fabuleux tuners conçus par Kenwood.

Voilà ce que je pouvais dire à propos de ce KT-917. Dans tous les cas je suis ravi de pouvoir partager ces sentiments et vous livrer ici ce modeste témoignage.
:mezomages: Morton

Répondre

Retourner vers « Tuners »